Drapeauçais  Drapeau anglais
Rechercher
Un nouveau TP en M1

Un nouveau TP en M1

Le montage optique à la base de l’OCT est un interféromètre de Michelson. Un des bras contient un miroir de référence et l’autre l’échantillon à étudier. En utilisant une source de faible longueur de cohérence temporelle, les franges d’interférence sont rapidement brouillées. Le faible étalement spatial de l’interférogramme permet alors de sélectionner les photons provenant d’une profondeur donnée au sein de l’échantillon et d’imager ses structures internes. L’originalité et la force du projet réside dans l’autonomie laissée aux étudiants. En effet, après une première approche classique des concepts liés à l’interférométrie en lumière blanche, les étudiants construisent eux même leur dispositif OCT à partir d’éléments optiques utilisés en laboratoire. Ainsi le temps mis à leur disposition leur permet se confronter aux différents aspects du réglage et à la caractérisation complète d’un montage optique complexe. Les étudiants sont ainsi confrontés à la rigueur nécessaire à l’alignement optique, puis ils découvrent le pilotage d’éléments motorisés et d’une caméra et enfin ils apprennent quelques rudiments de traitement d’images pour mettre en valeur leurs résultats. Le retour des étudiants est très positifs : ils apprécient l’aspect projet de cet enseignement et l’autonomie qui va de pair, mais également de découvrir du matériel de qualité utilisé en recherche.

PNG - 635.9 ko

Photo du montage expérimental réalisé par les étudiants dans le cadre du projet expérimental sur la tomographie par cohérence optique (OCT). Une fois le dispositif expérimental assemblé, aligné et réglé, les étudiants peuvent enregistrer des images tomographiques d’échantillons variés (ici, une plume d’oiseau) à différentes profondeurs, voir video ci-dessous.